Comment fonctionne l’assurance maladie en Suisse ?

Comment fonctionne l’assurance maladie en Suisse ?
Assurances maladie de base et complémentaire

L’assurance maladie en Suisse est obligatoire. Elle est communément appelée assurance de base et est soumise à la loi sur l’assurance maladie (LAMal). Son fonctionnement n’est pas centralisé et n’est pas géré par le gouvernement. Sous la surveillance de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la gestion de la protection de la santé est déléguée à des assureurs privés qui appliquent des tarifs différenciés entre eux et selon les cantons.

De plus, les prestations de l’assurance maladie obligatoire peuvent être complétées par des assurances complémentaires soumises à la loi sur les contrats d’assurance (LCA).

Le système de santé en Suisse est réputé de très bonne qualité, mais cela à un coût relativement élevé. Par exemple, à Lausanne, il faut compter environ CHF 1200.- de primes d’assurance par mois pour une famille de deux adultes et deux enfants. En effet, contrairement à d’autres pays, chaque membre de la famille, y compris les enfants, doit être assuré de manière individuelle.

L’assurance obligatoire – LAMal

3

Dès le moment où vous résidez en Suisse, vous aurez trois mois pour choisir votre assureur maladie. Passé ce délai, c’est l’administration du canton qui choisira automatiquement un assureur pour vous.

L’assuré peut choisir n’importe quel assureur autorisé à pratiquer dans le domaine de l'assurance sociale. La liste des assureurs est disponible sur Priminfo le calculateur de prime officiel. Les assureurs ne peuvent pas refuser une demande de souscription et aucune questionnaire santé n’est requis pour une assurance de base.

picto couverture base LAMal

Couverture de base

La LAMal couvre les principaux besoins de l’assuré.

picto hospitalisation

Hospitalisation

Elle garantit au minimum une hospitalisation en chambre commune dans l’hôpital de votre lieu de résidence.

picto hors-couverture

Hors couverture

Les frais dentaires et les médecines alternatives ne sont pas prises en charge par l’assurance de base.

Les primes de l’assurance de base sont contrôlées par le gouvernement. Cependant, il faut garder à l’esprit que les primes d’assurance varient en fonction des risques et des coûts qui sont différents d’un canton à l’autre. Par exemple, à Genève, les primes sont plus élevées que dans le Valais.

Des sites comme www.comparis.ch permettent de comparer facilement les offres des assureurs.

Participation aux coûts

Généralement vous n’aurez pas besoin de payer vos factures vous-même. En effet, votre carte d’assurance maladie suffit pour garantir l’accès aux soins. Votre assureur se chargera de payer les honoraires aux prestataires santé (hôpitaux, médecins). Cependant, une partie du coût des soins n’est pas couverte par l’assurance de base et sera à votre charge:

10%

La quote-part, qui représente 10% de la facture de soins, est à toujours votre charge

300 à 2500

Vous pouvez choisir une franchise annuelle allant de CHF 300.- à CHF 2500.-. Si vous choisissez par exemple une franchise de CHF 2500.-, vous devrez payer les premiers CHF 2500.- dans l’année en cours avant que l’assurance commence à prendre en charge les factures.

L’assurance complémentaire - LCA

Les assurances dites complémentaires sont des assurances de type privée. Les assureurs peuvent donc proposer toutes une série de prestations qui viendront compléter les prestations de l’assurance de base (LAMal). Par exemple, elles rembourseront des prestations de médecine alternative ou naturelle, les frais dentaires, les frais d’hôpitaux en chambre double ou individuelle ou encore la possibilité de vous faire soigner dans l’hôpital de votre choix en Suisse.

Comme il s’agit d’un contrat privé, l’assureur a le droit de refuser une demande de souscription. De plus, il faut généralement remplir un questionnaire santé détaillé pour souscrire à une LCA.

Enfin, les modalités de résiliation sont variables d’un contrat à l’autre. Il est donc important de bien vérifier les conditions de résiliations qui peuvent être parfois contraignantes.

Comment réduire les primes d’assurances

  • Si vous êtes en bonne santé et n’allez pas souvent chez le médecin, choisissez une franchise élevée, par exemple CHF 2500.-
  • D’une année à l’autre, choisissez l’assureur maladie le moins cher (pour l’assurance de base).
  • Choisissez un modèle d’assurance de base du type médecin de famille, Telmed ou un réseau de soin (HMO).
  • Certains assureurs offrent un rabais si vous payez vos primes en une seule fois.
  • Si vous travaillez au moins huit heures par semaine vous êtes automatiquement couvert contre les accidents. Vous pouvez donc supprimer l’assurance accident de votre assurance maladie.
  • Enfin, en fonction de votre revenu et de votre situation familiale, votre canton pourra subventionner une partie de vos primes. Renseignez-vous auprès de votre service cantonal de l’assurance-maladie.
calendrier 30 novembre assurance
L’assuré peut changer d’assureur tous les ans avant le 30 novembre de l’année en cours.
Les liens contenus dans cet article permettent d’accéder à sites web tiers. Ils sont mentionnés à titre informatif exclusivement et n’ont pas pour objectif la souscription de produits proposés par le Crédit Agricole qui n’entretient aucun lien commercial avec les propriétaires des sites en question. Les présentes informations ne doivent pas être considérées comme un conseil financier, fiscal ou autre.

Recevoir plus d'informations sur la Suisse

Chat