Ma banque en Suisse

Francs suisses et euros : gérez vos finances en toute simplicité

Frontaliers - Banque
La planification patrimoniale pour les frontaliers : préparez un avenir solide et serein

Dans nos vies bien remplies, il est souvent facile de négliger la question de la gestion de son patrimoine. Et pourtant, bien qu’elle puisse paraître réservée à une élite fortunée, c’est une démarche essentielle à laquelle chacun devrait accorder une véritable attention. Claudia Cavé, Wealth Planner pour la clientèle frontalière chez CA next bank, vous explique en quoi la planification patrimoniale vous aidera à prendre des décisions éclairées aujourd’hui pour garantir votre sécurité financière et celle de vos proches demain.

Sommaire

Qu’est-ce que c’est la planification patrimoniale au juste ?

Le terme planification patrimoniale est une traduction de l’anglais wealth planning. D’autres termes sont employés sur le marché et la clientèle française de laquelle nous nous occupons est davantage à l’aise avec le terme de « conseil en gestion du patrimoine » par exemple.

Le patrimoine se définit comme la somme des biens que vous possédez :

  • Les biens mobiliers : tout ce que vous possédez et qui n’est pas un bien immobilier, par exemple des meubles, des bijoux, de l’argent, des voitures ou encore des droits (d’auteur, royalties, brevets, etc.).
  • Les biens immobiliers : une maison, un appartement, un immeuble ou un terrain par exemple.

En tant que Wealth Planners, nous prenons donc une « photo » de ce patrimoine à un instant T, qui vous permettra de planifier les événements de votre vie, selon vos objectifs et les contraintes auxquelles vous faites face.

Une fois que nous avons fait le bilan de votre situation, nous sommes en mesure de comprendre dans quelle phase de planification vous vous trouvez :

  1. Vous êtes plutôt jeune ou vous ne vous êtes tout simplement pas encore penché sur vos besoins financiers futurs ? Nous établirons ensemble comment constituer votre patrimoine en fonction de vos besoins ou éventuels objectifs.
  2. Vous avez déjà commencé à épargner pours les jours pluvieux ou pour votre retraite ? Vous avez réalisé l’achat d’un bien immobilier ? Vous vous retrouvez donc plutôt dans une phase où nous nous focaliserons sur la gestion ou l’optimisation de ce patrimoine.
  3. Enfin, à un âge plus avancé, il sera plus opportun de penser à la transmission de votre patrimoine.

En quoi est-ce utile et est-ce que ça me concerne vraiment ?

La planification patrimoniale vous donne l’opportunité de faire une sorte de « bilan de santé » : vous évaluez où vous en êtes financièrement et nous vous accompagnons pour vous aider à faire face à vos préoccupations et à atteindre vos objectifs.

La dimension émotionnelle est forte et ne peut être négligée. Nous vous donnons donc des conseils en prenant en compte cet aspect affectif en premier lieu, que nous complétons ensuite avec des éléments chiffrés pour vous aider à vous projeter dans l’avenir. Je résumerais la planification patrimoniale ainsi : c’est un excellent outil pour vous aider à prendre des décisions importantes avant, pendant ou après des événements clés de votre vie (le mariage, la création d’une entreprise, l’achat d’un bien immobilier, la fondation d’une famille...).

Dans les faits, je suis davantage sollicitée par des clients qui ont 50 ans ou plus et un patrimoine déjà bien constitué. Mais notre volonté est bien d’accompagner le plus grand nombre, quel que soit leur âge, sexe ou parcours : la planification patrimoniale s’adresse à tous nos clients sans frais supplémentaires, et ce, sans distinction. Évidemment toutes les situations ne justifient pas de faire une étude patrimoniale poussée, mais il y a toujours de bons conseils à recevoir, même lorsque l’on ne possède pas un patrimoine conséquent ou que l’on est encore jeune.

En tant que frontalier, cela a-t-il du sens pour moi de recevoir un conseil patrimonial de ma banque en Suisse ?

Cela dépend bien évidemment de la banque suisse en question. Chez CA next bank, c’est justement mon rôle en tant que Wealth Planner dédiée à la clientèle frontalière. Pour une personne frontalière, le patrimoine comprend aussi bien sa maison en France que son 2e pilier cotisé pendant ses années de travail en Suisse ou encore une épargne sur un compte suisse.

Nos clients frontaliers ont l’immense avantage de pouvoir être accompagnés des deux côtés de la frontière. Ils peuvent être suivis par une banque suisse, sur ce qu’ils détiennent côté Suisse (2e pilier, salaire, AVS…), mais nous prenons aussi en compte leurs avoirs côté France pour avoir une image globale. Nous pouvons ainsi les conseiller sur leur patrimoine suisse de la manière la plus complète qui soit.

L’une de nos grandes forces est d’être une filiale de l’un des plus gros groupes français du secteur, le Crédit Agricole, ce qui nous permet également de recommander nos clients frontaliers à l’une des nombreuses caisses régionales aux abords de la frontière afin d’y recevoir des conseils pour leurs avoirs en France.

Quelles sont les préoccupations principales de vos clients lorsqu’ils viennent vous voir ?

Elles sont très diverses. Ils nous posent beaucoup de questions relatives à la fiscalité : comment l’optimiser ? Comment payer moins d’impôts ? Nous avons aussi beaucoup de questions sur la succession et le calcul des différents droits de donation.

Les questions les plus fréquentes sur le sujet restent encore celles liées à la retraite et peuvent être résumées ainsi : à l’approche de la retraite, vous êtes nombreux à vous demander que faire de l’AVS et du 2e pilier auxquels vous avez cotisé durant toute votre carrière en Suisse, et notamment s’il est judicieux de retirer ce capital.

Quelles sont selon vous les qualités requises pour être un bon planificateur patrimonial ?

La première qualité est, sans hésiter, l’écoute, l’empathie et la compréhension des besoins. À l’inverse, il est très important de savoir se faire comprendre sans utiliser de jargon ou de notions complexes : il faut savoir rendre cette analyse accessible et se mettre à la place du client. Un bon Wealth Planner doit avant tout comprendre la situation de son client et ses objectifs afin de pouvoir le conseiller au mieux grâce aux différentes techniques et outils à sa disposition.

À quoi les frontaliers devraient-ils davantage prêter attention ?

J’ai remarqué que, bien souvent, les clients frontaliers que je rencontre n’ont pas conscience de l’importance des enjeux liés à leur prévoyance professionnelle, surtout sur la question du retrait du 2e pilier. Par exemple, les conséquences sont différentes selon que l’on souhaite recevoir son 2e pilier sous forme de capital ou de rente. Les interlocuteurs dans les caisses de pension manquent parfois de connaissances spécifiques aux frontaliers. Je conseille donc de s’intéresser tôt à ces questions afin d’anticiper au mieux les différents choix qui s’offriront à vous.

Vous êtes déjà client chez CA next bank ?

Vous avez droit à nos services de planification patrimoniale sans frais supplémentaires, contactez votre conseiller pour en bénéficier.

Vous souhaitez devenir client et recevoir un conseil en planification patrimoniale ?

J'ouvre un compte
Chat