DÉCOUVREZ
NOS ACTUALITÉS
10 avril 2017

L’avantage de financer sa résidence secondaire en France depuis la Suisse

L’avantage de financer sa résidence secondaire en France depuis la Suisse

Vous rêvez d’évasion pour vos week-ends et vos vacances ? Devenez propriétaire d’une résidence secondaire en France sans plomber votre budget.

 

Vous avez fait le choix d’acheter une maison de vacances en France et vous vous interrogez sur le financements de votre prêt hypothécaire ? Découvrez les avantages d’un financement depuis la Suisse.

 

 

Différence entre le financement en Suisse et le financement en France

La principale différence entre un prêt hypothécaire en Suisse et un prêt hypothécaire en France réside dans le mode d’amortissement.

 

Amortissement d’un prêt hypothécaire en Suisse

En Suisse, un prêt hypothécaire pour une résidence principale se divise en deux parties dites dette de 1er et 2e rang. Le 1er rang couvre 65% de la valeur d'achat et le 2e rang 15%. Les fonds propres représentent les 20% restants de la valeur du bien.

 

Composition prêt hypothécaire

 

La durée de l’amortissement est plus courte pour le 2e rang qui doit être remboursé en 15 ans maximum et, dans tous les cas, à l’atteinte de l’âge de 65 ans.

 

Amortissement d’un prêt hypothécaire en France

En France, un prêt immobilier doit être amorti dans sa totalité en 30 ans maximum.

 

 

Amortissement d’un prêt pour une résidence secondaire

En choisissant de financer votre résidence secondaire en France auprès d’une banque française, vous serez soumis aux conditions d’un crédit français et devrez donc rembourser la totalité de votre prêt (amortissement + intérêts) dans un délai maximum de 30 ans.

Si vous optez pour un financement depuis la Suisse, bien que le montant des fonds propres exigés pour une résidence secondaire soit généralement plus élevé (de l’ordre de 30% de la valeur du bien), vous pourrez bénéficier de conditions plus avantageuses.

 

L’offre exclusive de Crédit Agricole Financements

Pour l’acquisition d’une résidence secondaire en France, nous vous offrons la possibilité de financer jusqu’à 50% de la valeur de votre bien sans amortissement et d’ainsi réduire vos charges mensuelles.

Afin de mieux comprendre l’impact d’une part amortissable plus faible sur vos mensualités de remboursement, voici un exemple concret :

 

Exemple part non amortissable 0%

 

 

Exemple part non amortissable 50%

 

En choisissant de ne pas amortir 50% de votre prêt, vous diminuez de plus de moitié le montant de vos charges mensuelles.

Vous pouvez également moduler la part non amortissable (entre 0% et 50%) en fonction de votre capacité de remboursement.

 

 

 

 

 

Vous avez des questions ? Vous aimeriez un éclairage sur un sujet en particulier ?
Envoyez-nous vos suggestions d’article par e-mail à communication@ca-financements.ch



Nos services

 

1 Montant minimum de l'apport = 33.3 % du prix d'achat du bien immobilier. Voir conditions en agence.
2 Amortissement calculé sur une durée de 15 ans.

Image : © Sebastian | Fotolia
12 décembre 2018

Construction : attention aux plus-values

Vous achetez sur plan et rêvez de tout modifier à votre goût ? Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de prendre en compte les coûts engendrés par les plus-values.
Chat