DÉCOUVREZ
NOS ACTUALITÉS
11 avril 2018

Fonds propres : comment trouver l’apport pour un achat immobilier ?

Fonds propres : comment trouver l’apport pour un achat immobilier ?

Vous rêvez de devenir propriétaire ? Pour obtenir un prêt hypothécaire, vous devez apporter un minimum de fonds propres. Que faire si votre épargne ne suffit pas ? 10 pistes à envisager.

 

 

Une hypothèque couvre au maximum 80% du prix d’achat d’un bien immobilier. Cela signifie que vous devez posséder au minimum 20% de fonds propres. Une partie de ces fonds propres peut être retirée de votre 2e pilier, mais au minimum 10% doivent provenir de fonds propres sous forme de « cash », c’est-à-dire de liquidités.

 

 

En dehors de l’épargne, il existe d’autres possibilités pour réunir l’apport nécessaire :

 

 

Placements

Vous avez placé de l’argent dans un portefeuille de titres (actions, obligations ou fonds de placement) ? Vous pouvez vendre une ou plusieurs de vos positions, afin de débloquer des liquidités.

  En vendant au mauvais moment, vous courez le risque de perdre de l’argent par rapport à votre investissement.

 

Crédit Lombard

Vous estimez que le moment n’est pas opportun pour vendre vos titres ? Vous pouvez faire appel à un prêt Lombard, c’est-à-dire à un crédit garanti par vos titres.

  Le montant du prêt, déterminé par une analyse de la banque, est toujours inférieur à la valeur du portefeuille. De plus, ce type de crédit à un coût (taux d’intérêt).

 

3e pilier

Vous possédez un 3e pilier bancaire ? Cet argent peut être utilisé en tant que fonds propres.

  Sous certaines conditions, le capital de votre 3e pilier peut servir de garantie pour vos fonds propres et n’a pas besoin d’être retiré. Le retrait ou le nantissement (mise en gage) du 3e pilier présentent chacun des avantages et des inconvénients à étudier.

 

Assurance-vie

Vous avez conclu une assurance-vie ? Vous avez la possibilité de la racheter ou de l’utiliser comme garantie pour vos fonds propres.

  Le rachat est pertinent seulement à partir d’une certaine valeur de rachat. Pensez à vérifier le montant.

 

Prêt

Des proches aimeraient vous aider ? Ils peuvent vous prêter de l’argent.

  Depuis 2014, les prêts avec intérêts et remboursables ne sont plus acceptés comme fonds propres. Il doit donc s’agir d’un prêt sans intérêt et non remboursable… ce qui revient à une donation !

 

Donation

Des proches aimeraient vous aider ? Ils peuvent vous donner de l’argent.

  La donation doit faire l’objet d’une déclaration écrite. Selon le canton, elle peut être soumise à imposition.

 

Avance d’hoirie

Vous allez hériter un jour ? Vous avez la possibilité de demander une avance sur cette succession, dans le cadre de certaines règles légales, comme le fait de ne pas léser les éventuels autres héritiers.

  Selon le degré de parenté et le canton, l’avance d’hoirie peut être soumise à imposition.

 

Augmentation de la dette d’un proche

Vos proches sont propriétaires ? Ils peuvent contribuer à vos fonds propres en augmentant leur dette hypothécaire.

  L’augmentation de la dette hypothécaire génère un surplus d’intérêts (déductibles du revenu imposable). Qui prendra en charge les intérêts supplémentaires ?

 

Terrain

Vous possédez un terrain ? Celui-ci peut être utilisé pour la construction ou servir de garantie pour vos fonds propres.

  L’estimation de la valeur du terrain par la banque peut être différente de la vôtre.

 

Travaux personnels

Vous comptez effectuer des travaux vous-même ? Certains travaux peuvent parfois être considérés comme fonds propres (déduction du coût de la main d’ouvre et du matériel).

  Ne négligez pas l’investissement (temps et argent) que la réalisation de ces travaux pourrait vous coûter.

 

 

Le montant des fonds propres ne prend pas en compte les différents frais de mutation (impôts, inscription au registre foncier, frais de notaire, etc.). N’oubliez pas de prévoir également les liquidités nécessaires pour régler ces dépenses.

 

 

 

Il est évidemment possible de combiner différentes sources pour obtenir le montant de fonds propres désiré. N’hésitez pas à faire appel à un conseiller pour faire le point sur l’état de vos fonds propres et ainsi avoir une meilleure estimation de votre capacité d’achat.

 

 

12 décembre 2018

Construction : attention aux plus-values

Vous achetez sur plan et rêvez de tout modifier à votre goût ? Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de prendre en compte les coûts engendrés par les plus-values.
Chat