DÉCOUVREZ
NOS ACTUALITÉS
16 janvier 2019

La retraite est la première préoccupation des Suisses

La retraite est la première préoccupation des Suisses

La prévoyance vieillesse représente le problème le plus important et le plus urgent du pays pour 45% des Suisses.

 

La retraite et la santé inquiètent plus que le chômage

45% des Suisses indiquent se faire du souci pour la retraite, tandis que 41% sont préoccupés par la santé et les caisses maladies. C’est ce que révèle le baromètre annuel des préoccupations, réalisé en 2018 par l’institut gfs.bern1.

Le sujet de la retraite arrive en tête des préoccupations pour la deuxième année consécutive. Auparavant, c’est le chômage qui occupait la première place, depuis 2003.

 

Vers une flexibilisation de l’âge de la retraite ?

Parmi les mesures de sécurisation de la prévoyance vieillesse évoquées, certaines obtiennent un bon pourcentage d’opinions favorables :

  • Hausse de la TVA de 1% sur les cinq prochaines années (60%)
  • Flexibilisation de l’âge de la retraite selon l’espérance de vie (52%)
  • Augmentation de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans (48%)

D’autres mesures remportent une plus faible adhésion :

  • Diminution des rentes actuelles (18%)
  • Augmentation de l’âge de la retraite à 67 ans (17%)

Si l’augmentation de l’âge de la retraite rencontre si peu de succès, c’est notamment parce que plus de la moitié des travailleurs préfèrent prendre une retraite anticipée. Cependant, en cas de volonté de partir plus tôt à la retraite, plusieurs points importants sont à prendre en compte.

 

Le 3e pilier suscite le plus de satisfaction

Toujours d’après le baromètre, malgré leurs inquiétudes, 72% des Suisses estiment que le système des 3 piliers fonctionne et doit rester en l’état.

Le 3e pilier en particulier est celui qui suscite le plus de satisfaction (50%). Les 2e et 1er piliers sont respectivement jugés satisfaisants à 44% et 42%.

Le 3e pilier est facultatif, mais il complète le système de prévoyance et constitue de ce fait une part importante de la couverture financière à la retraite. Il s’agit d’un produit d’épargne et de prévoyance volontaire. Il est possible de choisir le montant et la fréquence de la cotisation, dans le respect du plafond légal2. De plus, il permet de bénéficier d’une déduction d’impôts non négligeable, et ce, chaque année.

 

Plus d’un tiers de la population active ne possède pas de 3e pilier A

En dépit de ses nombreux avantages, plus d’un tiers de la population active ne possède pas encore de 3e pilier A3. Qui plus est, parmi les 25-34 ans, seulement 47% effectuent des versements réguliers sur un 3e pilier A.

Commencer à cotiser tôt et effectuer des versements réguliers sur un 3e pilier permet de combler au mieux la différence entre le dernier salaire perçu avant le départ à la retraite et les rentes du 1er et du 2e pilier.

Vous pouvez estimer votre manque de revenu éventuel à la retraite à l’aide d’un simulateur, afin de vous faire une idée de la lacune de prévoyance à combler.

 

 

 

1 Tribune de Genève (2018). Les retraites, le souci numéro 1 des Suisses. Repéré à https://www.tdg.ch/suisse/Les-retraites-le-souci-numero-1-des-Suisses/story/12521860

2 Les montants de la déduction fiscale maximale autorisée pour le pilier 3a en 2019 se montent à CHF 6'826.-pour les salariés affiliés à une caisse de pension et 20% du revenu pour les personnes actives sans affiliation à une caisse de pension, avec un maximum de CHF 34'128.-.

3 Tribune de Genève (2018). Les romands moins zélés en matière de 3e pilier. Repéré à https://www.tdg.ch/economie/romands-zeles-matiere-3e-pilier/story/12666899#overlay_input

Les liens contenus dans cet article permettent d’accéder à sites web tiers. Ils sont mentionnés à titre informatif exclusivement et n’ont pas pour objectif la souscription de produits proposés par Crédit Agricole next bank qui n’entretient aucun lien commercial avec les propriétaires des sites en question. Les présentes informations ne doivent pas être considérées comme un conseil financier, fiscal ou autre.

12 février 2019

Portrait d’expatrié #1

Isabelle, une Française de 32 ans expatriée en Suisse depuis un peu plus de deux ans, nous raconte son installation à Genève.
4 février 2019

Résultats de notre concours « Swiss Canyon Trail »

Voici la liste des participants tirés au sort suite à leur participation à notre concours « Swiss Canyon Trail » qui a eu lieu entre le 10 janvier 2019 et le 31 janvier 2019 sur la plateforme Socialshaker
30 janvier 2019

Nouveau : votre prêt hypothécaire en ligne

Notre nouveau service vous permet d’obtenir un plan de financement hypothécaire personnalisé et un accord de principe en moins de 20 minutes, le tout 100% à distance.
12 décembre 2018

Construction : attention aux plus-values

Vous achetez sur plan et rêvez de tout modifier à votre goût ? Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de prendre en compte les coûts engendrés par les plus-values.
Chat