DÉCOUVREZ
NOS ACTUALITÉS
18 novembre 2015

CA Financements souffle ses 15 bougies !

16 novembre 2015. Il y a 15 ans jour pour jour, le jeudi 16 novembre 2000, une nouvelle structure bancaire active dans le domaine des crédits hypothécaires voyait le jour à Genève. Sous l’impulsion de de ses actionnaires historiques, les Caisses régionales de Crédit Agricole des Savoie et de Centre-Est ainsi que Crédit Agricole (Suisse) S.A., Crédit Agricole Financements (Suisse) S.A. faisait son apparition dans le paysage bancaire helvétique. Quinze années ont passé, la petite banque est devenue grande, avec un réseau bancaire de 10 agences implantées en Suisse romande et alémanique, plus de 32'000 clients et 160 collaborateurs, confirmant ainsi sa dynamique de conquête et l’ambition d’être reconnue comme l’alternative bancaire auprès des résidents et salariés suisses.

 

Une banque à la croisée des territoires :

filiale du Groupe Crédit Agricole, installée en Suisse depuis maintenant 15 ans, elle s’adresse aussi bien aux résidents suisses qu'aux expatriés et salariés suisses en général.

 

Une Banque de détail avec une offre innovante et diversifiée :

le financement hypothécaire est le coeur de métier historique de la Banque. Crédit Agricole Financements (Suisse) S.A. est le seul établissement bancaire à proposer des prêts hypothécaires en Suisse et en France, en apportant un conseil global et adapté aux situations de la vie de chaque client.

 

Depuis 2009, la Banque offre l’ensemble des activités d’une banque de détail: épargne, comptes courants, prévoyance et change font partie de la palette des services proposés.

 

Crédit Agricole Financements (Suisse) S.A. remercie ses clients pour leur fidélité. Des offres spéciales 15 ans seront proposées jusqu’à la fin de l’année. Elles seront disponibles en exclusivité sur nos canaux online, via nos médias sociaux comme sur notre site internet www.ca-financements.ch.

12 décembre 2018

Construction : attention aux plus-values

Vous achetez sur plan et rêvez de tout modifier à votre goût ? Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de prendre en compte les coûts engendrés par les plus-values.
Chat